Investissement dans l’immobilier locatif intelligent

Investir dans l’immobilier locatif c’est devenir propriétaire d’un bien immobilier dans le but de le louer à un tiers. Devenir propriétaire d’un bien immobilier peut se faire par l’achat ou la construction du bien. Le bien immobilier peut être une maison, un appartement, un immeuble mais aussi un parking, un local commercial ou une cave.

Qu’entend-on par investissement immobilier locatif intelligent?

Investir dans l’immobilier locatif intelligent renvoie à analyser et étudier tous les paramètres liés à l’investissement (coûts, rentabilité, rapport qualité/prix, rapport opportunité/temps) et à la situation financière de l’investisseur.

Quels critères préalables à analyser avant d’investir?

Réussir son projet d’investissement locatif intelligent nécessite de bien l’étudier. Cela passe par l’analyse de critères tels que:

  • La rentabilité du projet

L’aspect financier est un des critères décisifs pour juger la pertinence du projet. La rentabilité est calculée sur la base du rapport entre les revenus locatifs annuels et le coût total de l’investissement. Par ailleurs, il est à noter que les prix varient en fonction de la zone, et qu’un investissement locatif dans une zone privilégiée rapportera plus que dans une zone moins prisée.

  • La qualité de l’emplacement

Un emplacement de qualité, bien sécurisé dans une zone très demandée donne de la valeur ajoutée à un investissement locatif. Le choix de l’emplacement du bien immobilier locatif intelligent est aussi le secret du bon investisseur.

  • L’état du bien immobilier

Très souvent, la majorité des investissements locatifs sont faits dans l’ancien. Certains logements nécessitent alors des réparations ou une remise en état pour un confort optimal. Il est primordial d’inclure les dépenses liées au coût des travaux dans le budget.

Investissement locatif intelligent: de la conception à l’acquisition

Investir dans l’immobilier locatif requiert une bonne préparation. De la conception du projet à l’acquisition du bien immobilier, il est indispensable de considérer certains points tels que:

  • Le financement

La question du financement du projet d’investissement locatif intelligent est primordiale car elle détermine la capacité et la rapidité de la rentabilité de celui-ci. L’autofinancement permet d’éviter les coûts inhérents à un crédit (emprunt), tandis qu’emprunter peut faire bénéficier d’un effet de levier positif. L’effet de levier positif augmente la rentabilité des capitaux propres quand le coût de l’endettement est inférieur aux bénéfices obtenus grâce à cette dette. Il existe trois types de méthodes de financement d’un projet locatif: le paiement comptant, le crédit bancaire (avec apport), le crédit sans apport et le prêt à taux zéro. Par ailleurs, financer un bien locatif grâce à un prêt immobilier bancaire permet à l’acquéreur d’envisager d’autres types de placements ou d’autres projets tout en préservant sa trésorerie.

  • La sécurité du projet

Le point sécurité se retrouve sous différents aspects dans l’investissement locatif. La sécurité du projet consiste généralement à se rassurer que la rentabilité, l’emplacement et l’état du bien ont été scrupuleusement étudiés. Toutefois, il est à noter que très souvent, plus la sécurité du bien immobilier locatif est élevée, moins la rentabilité est au rendez-vous.

  • Les Lois et autorisations

De tradition, la France favorise l’investissement dans la pierre. C’est pourquoi, des lois pro investissement locatif sont nombreuses. Ces lois procurent de nombreux avantages fiscaux.

  • La Loi Pinel : elle porte le nom de l’ancienne ministre du logement Sylvia Pinel. La loi Pinel permet de bénéficier d’une exemption fiscale qui peut s’élever jusqu’à 21% du prix immobilier à acquérir;
  • La Loi Censi-Bouvard, elle permet de réduire les impôts et de récupérer la TVA sur l’achat du bien immobilier lorsqu’elle est jointe au statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP);
  • Le dispositif Denormandie, il permet d’étendre les avantages de la loi Pinel aux biens immobiliers nécessitant une rénovation d’une valeur d’au moins 25% du cout global de l’opération;
  • La Loi Cosse ancien, elle permet un abattement de 15 à 85% pour la location de logements conventionnés ANAH;
  • La Loi Malraux, grâce à elle le propriétaire peut bénéficier d’une défiscalisation pour les travaux entrepris sous certaines conditions.
  • L’accompagnement

Faire appel à des sociétés spécialisées pour investir dans l’immobilier locatif peut être bénéfique car:

  • C’est un gain de temps et donc de ressource;
  • L’accompagnement permet de s’appuyer sur les conseils d’experts pour investir au bon endroit;
  • Se faire accompagner permet d’éviter des surprises désagréables en rapport avec la copropriété;
  • C’est déléguer la gestion, les travaux, la mise en location et même l’aménagement.

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif intelligent ?

L’investissement dans l’immobilier locatif intelligent comporte plusieurs avantages:

  • La diversification de son patrimoine

L’investissement dans l’immobilier locatif intelligent permet de se constituer un patrimoine financé à partir d’un prêt. Ce patrimoine peut être légué à sa descendance ou à son conjoint. En outre, les loyers perçus peuvent financer d’autres projets et le remboursement peut se faire en petites mensualités.

  • La réduction d’impôts

L’acquisition, les travaux de rénovation et de réparation permettent au propriétaire de déduire de ses impôts les intérêts d’emprunt.

  • Placement le plus sûr en France

L’investissement locatif intelligent est pour l’Etat Français un des moyens de dynamiser l’économie tout en comblant le déficit de logements. C’est un placement sûr comparé à d’autres placements.

Quels sont les risques d’un investissement locatif intelligent?

Les risques liés à un investissement locatif intelligent sont nombreux mais peuvent être évités. On peut citer:

  • Les risques liés à l’emplacement

La situation géographique est importante. Si le bien immobilier est mal situé, dans une zone peu fréquentée ou insécurisée même s’il est de qualité, le propriétaire peut avoir du mal à trouver des locataires. De plus, l’offre en logement doit être en adéquation avec la demande locative de la zone dans laquelle on va investir.

  • Les risques d’inoccupation (vacance locative)

Lorsque le bien immobilier peine à trouver un locataire pendant une longue période, on parle de vacance locative. C’est un risque majeur pour le propriétaire. Il existe cependant des alternatives afin d’y remédier, il peut par exemple proposer des locations saisonnières.

  • Les loyers impayés

Le risque le plus récurrent dans l’immobilier locatif est celui des loyers impayés. Le propriétaire perd indubitablement de l’argent. Pour éviter de tomber dans ce piège, il convient pour le propriétaire de choisir judicieusement ses locataires et ses garants, cela passe par une étude de dossier. En outre, le propriétaire peut également exiger d’autres formes de cautions au locataire.

  • Les travaux

Si le bien immobilier était ancien et nécessitait des travaux de rénovation et de réparation comme dans la majorité des achats immobiliers, le propriétaire peut être confronté à un dépassement de budget ou un retard de travaux. Il est recommandé aux futurs propriétaires de se faire accompagner par des experts afin d’obtenir un devis estimatif du prix des travaux à réaliser avant d’acquérir le bien immobilier.

L’investissement dans l’immobilier locatif intelligent est un des types de placement les plus sûrs en France. Les risques qui y sont liés peuvent être contournés. La multitude de lois fiscales qui régissent le domaine de l’immobilier favorisent pour la plupart les investisseurs à se lancer. Il convient donc à ces derniers de bien étudier leur projet, l’investissement dans l’immobilier locatif intelligent n’a plus de secret pour vous!

Qu’est-ce qu’un investissement immobilier locatif intelligent ?

Investir dans l’immobilier locatif intelligent c’est devenir propriétaire d’un bien immobilier dans le but de le louer à un tiers. Devenir propriétaire d’un bien immobilier peut se faire par l’achat ou la construction du bien. Cela passe par une étude minutieuse du projet, avec l’analyse des risques, et le choix d’un accompagnement ou non.

Quels sont les différents types de biens immobiliers faisant l’objet d’investissement immobilier en général ?

Les différents types de biens immobiliers financés sont : l’immobilier résidentiel, l’immobilier commercial et l’immobilier industriel.

Quelles sont les précautions à prendre avant d’effectuer un investissement immobilier locatif intelligent ?

Les précautions à prendre avant d’effectuer un investissement immobilier locatif intelligent sont : - Le choix de la zone immobilière ; - La rentabilité du projet ; - L’état du bien à acquérir.

L'État encourage-t'il l’investissement dans l’immobilier locatif intelligent ?

Oui, l'État encourage l’investissement dans l’immobilier locatif intelligent à travers la publication de lois accompagnant les investisseurs au travers des réductions d’impôts. La loi Pinel en est un exemple.

Quels sont les risques d’un investissement dans l’immobilier locatif intelligent ?

Les risques d’un investissement dans l’immobilier locatif intelligent sont : - L’emplacement ; - Le non-paiement de loyer ; - Les travaux de réfection ; - Les vacances locatives.

Image
4.5 / 5
Image

EXCELLENT

18 avis clients