Faut-il investir dans l’immobilier en 2022 ?

L’investissement immobilier est un secteur d’activité aussi vieux que l’habitation en elle-même. Les investisseurs immobiliers, le marché locatif et le manque d’immeubles participent à favoriser l’investissement dans l’immobilier. Cependant, depuis la crise sanitaire liée à la Covid-19, les projets de vie et les habitudes de consommation ont été modifiés.

Quels sont les nouveaux enjeux et défis d’un investissement dans l’immobilier en 2022 ? Découvrez dans la suite de cet article tous nos conseils afin de découvrir s’il faut investir ou non dans l’immobilier en 2022.

L’évolution du marché de l’immobilier dans le temps

Dans les grandes villes françaises, entre 2010 et 2020, le prix de l’immobilier a augmenté de 22%.

Le prix du mètre carré de la location meublée ou à vide a grimpé en flèche pour les :

L’indice des prix de l’immobilier (ancien et neuf) était de 96.7 au premier trimestre de 2010, mais a culminé à 117.9 au troisième trimestre de 2020. Cette augmentation démontre clairement les fluctuations en dix ans.

En 2020, avec l’avènement de la crise sanitaire, les choses se compliquent pour les investisseurs et les propriétaires bailleurs. Le problème majeur n’est ainsi plus de construire, louer ou vendre des logements de qualité, mais désormais de prendre en compte les réalités sanitaires.

Cependant, cette augmentation n’est pas linéaire. Le marché de l’immobilier a connu une récession après une hausse importante de près de 11.3 % entre 2010 et 2011. L’immobilier français s’est progressivement redressé depuis son point plancher du premier trimestre 2015, et n’a cessé de croître depuis. De fortes disparités territoriales se cachent derrière cette croissance. En effet, les prix des biens immobiliers ne suivent pas partout la même courbe de progression.

Si certaines villes ont vu le prix de leur immobilier grimper en flèche, d’autres ont observé des progressions plus timorées.

L’immobilier en période de Coronavirus

Il convient de souligner que l’impact économique de la Covid-19 n’est pas des moindres : la crise immobilière de 2020, que tous les experts avaient anticipé, n’aura finalement pas été aussi significative que prévu. Selon les notaires français, pour l’immobilier ancien et neuf, les particuliers ou vendeurs professionnels ont enregistré environ 980.000 ventes immobilières en 2020. Une valeur proche du niveau record de 2019, qui, elle, avait dépassé le cap du million de transactions.

Nous dirons donc ici que, contrairement aux prévisions faites par rapport à la crise sanitaire, le marché de l’immobilier n’a pas subi d’énormes tribulations. De plus, comme les chiffres des transactions immobilières évoluent en dents de scie, certaines années sont meilleures que d’autres.

Quid de l’immobilier en 2022 ?

Si 2019 a été une année fructueuse de par les multiples transactions que les agents immobiliers, les particuliers et les propriétaires ont eu à engager, 2020 n’a pas été la meilleure des années.

Néanmoins, toutes les prévisions qui ont été faites concernant cette année se sont révélées fausses. Statistiquement, un faible écart entre les transactions immobilières records de 2019 et celles de 2020 a été enregistré.

Au vu des incertitudes sanitaires et économiques récentes, les français n’appréhendent plus leur investissement de la même manière. L’environnement économique très dégradé et la volatilité des marchés financiers en sont la cause, tandis que la résilience du marché immobilier, comme en témoigne la baisse des valeurs boursières en mars 2020, renforce l’image de valeur refuge de l’immobilier.

Selon une récente étude d’Opinion Way, l’investissement locatif réaffirme son statut d’investissement préféré des français. Malgré la crise, l’investissement immobilier en 2022 demeure un gage de sûreté.

Si vous décidez de vous lancer dans l’investissement, nous vous recommandons de vous en remettre à un professionnel du secteur. Chez Valoris, nous vous accompagnons dans toutes les étapes de votre investissement immobilier.

Votre expert en immobilier

Contactez-nous

Questions similaires

Quels sont les moyens les plus sollicités pour investir dans l’immobilier ?

Les moyens les plus sollicités pour investir dans l’immobilier sont :

  • Le financement participatif ;
  • Et la Société Civile de Placement Immobilier (SCPI).

La Covid-19 a-t-elle influencé les prix de l’immobilier ?

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a favorisé la hausse des prix du mètre carré dans le secteur de l’immobilier.

L’immobilier en 2030 : quelles sont les prévisions ?

Du fait de la mondialisation, le prix de l’immobilier dans les villes françaises ne cesse d’augmenter. Nous évaluons au double les prix en 2030.

Quel est le meilleur investissement immobilier en 2021 ?

L’investissement en actions et dans la pierre se partagent le statut de placement le plus rentable dans la dernière étude réalisée par l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF).