Que faut-il savoir sur l’immobilier d’entreprise ?

L’immobilier d’entreprise est l’ensemble des biens immobiliers destinés à des activités professionnelles. Il touche toute activité dès lors qu’elle est rentable. Il est nécessaire de bien cerner le secteur de l’immobilier d’entreprise avant de s’y lancer.

L’immobilier d’entreprise comprend tous les biens immobiliers destinés à l’activité professionnelle : entrepôts, usines, bureaux, centres commerciaux et magasins. L’immobilier d’entreprise est réglementé et est soumis à différentes lois du marché immobilier.

Un investissement de cette envergure doit être minutieusement étudié par les chefs d’entreprise et leurs conseillers. Le marché de l’immobilier d’entreprise englobe aussi bien les transactions de bail, d’acquisition ou de vente.

Il nécessite de la part de la société commerciale une étude importante des besoins, de la rentabilité et de l’intérêt global du placement.

Que dit la loi sur l’investissement dans l’immobilier d’entreprise ?

Quelques mesures gouvernementales ont été introduites pour améliorer le marché de l’immobilier d’entreprise.

Un décret sur les aides à l’investissement en immobilier d’entreprise a été signé le 28 août 2008. Il établit que dans les domaines des aides à l’investissement en faveur des PME (petites et moyennes entreprises), le montant des aides accordées ne puisse excéder 20 % pour les moyennes entreprises et 30 % pour les petites entreprises.

Cette bourse est octroyée jusqu’à un maximum de 200 000 euros pour 3 ans. En cas de dépassement de ce seuil, le taux passe à 15 % pour les petites entreprises et à 7,5 % pour les moyennes entreprises.

La gestion des biens immobiliers au sein d’une firme est une tâche pénible et parfois compliquée. D’où l’existence d’une société immobilière (SCI). Une SCI est une société qualifiée dans la gestion, l’administration et la propriété des biens immobiliers.

Quels sont les éléments importants dans l’investissement immobilier d’entreprise ?

Il ya une différence entre investir dans l’immobilier d’entreprise et l’immobilier résidentiel. Les facteurs que vous devriez considérer pour savoir si votre investissement en vaut la peine ne sont pas les mêmes. Voici quelques éléments à prendre en compte lorsqu’on s’engage dans l’immobilier d’entreprise.

  • Les baux

Lorsque vous décidez de gérer vous-même votre bien, il est important de garder à l’esprit qu’il existe deux types de baux : les baux commerciaux (pour tous les locaux dans lesquels s’exerce une activité commerciale) et les baux professionnels (pour toutes les activités manuelles, libérales ou associatives).

La durée de location des locaux commerciaux est généralement plus longue. Pour cette raison, il est nécessaire d’inclure les conditions de résiliation du bail afin d’éviter un certain nombre de désagréments.

  • Le secteur et le quartier

Quand vous choisissez un bien immobilier pour y investir, l’environnement et le voisinage sont très importants. Selon le type de pièce, il faut tenir compte de l’emplacement : le centre-ville est mieux pour les commerces. En ce qui concerne les bureaux, il faut prendre en compte le problème de transport en commun et des places de parking.

Quand on choisit de faire un investissement immobilier d’entreprise, il est important d’avoir une vision sur le long terme. Un quartier évolue beaucoup dans l’intervalle de dix, vingt, ou trente ans.

Il est recommandé de prendre des renseignements auprès de la mairie et des agences immobilières afin de connaître les projets de développement prévus. Ces informations vous serviront à effectuer le bon choix.

Un investissement immobilier d’entrepriseprésente-t-il des avantages ?

L’avantage d’investir dans l’immobilier d’entreprise est le bénéfice de la transaction. La rentabilité est souvent plus élevée (2 à 3%) par rapport aux propriétés résidentielles privées, ce qui peut être économiquement plus attrayant à long terme.

Le deuxième avantage est lié à la durée des contrats de location. Lorsque vous faites un placement dans l’immobilier d’entreprise, votre contrat est compris entre 3 et 9ans. Vous bénéficiez ainsi d’une stabilité et d’une réduction des frais d’entretien, étant donné que le locataire ne peut pas quitter les lieux avant le terme du contrat.

Dans le cas des factures impayées, il existe un système flexible qui vous permet de demander des actions correctives rapidement, tandis que dans le cas des propriétés résidentielles, le locataire est mieux protégé. Les frais administratifs sont réduits pour le propriétaire. Les travaux tels que l’entretien et la rénovation, par exemple, sont à la charge de l’entreprise locatrice.

Quels sont les risques d’investir dans l’immobilier d’entreprise ?

En ce qui concerne les inconvénients d’investir dans l’immobilier d’entreprise, on enregistre le risque de vacance locative qui est assez important. En raison de la crise économique ou d’une interruption d’activité, certaines activités professionnelles et commerciales peuvent partir des lieux(on parle de vacance locative). Cela, même si l’immobilier d’entreprise présente l’avantage d’avoir de baux souples et relativement libres.

Un mauvais emplacement peut ruiner votre investissement. Un emplacement approprié constitue une stabilité pour le propriétaire. Que ce soit pour un cabinet médical ou un local destiné à une activité commerciale, la localisation va déterminer la rentabilité et le chiffre d’affaires de l’entreprise installée. Les lieux attractifs et ceux essentiellement en centre-ville sont considérés comme de bons emplacements.

L’autre inconvénient est le coût des travaux. Il est souvent plus élevé que celui des biens immobiliers. L’entretien de l’immobilier d’entreprise peut se révéler cher.

Certains locaux tels que, les bureaux et locaux commerciaux doivent disposer d’équipements tels que la climatisation, l’accès à l’informatique, les équipements de sécurité. Ils doivent par ailleurs respecter des normes environnementales bien définies.

Quelles sont les deux méthodes d’investissements dans l’immobilier d’entreprise ?

Les particuliers ou les professionnels qui souhaitent investir dans l’immobilier d’entreprise peuvent choisir plusieurs mécanismes d’investissement.

On distingue l’investissement direct et l’investissement dit « pierre-papier ».

  • L’investissement en direct: c’est une méthode classique, il consiste à devenir propriétaire en acquérant un bien en immobilier d’entreprise via une société civile immobilière (SCI).

L’objectif principal de ce type d’investissement financier est de générer un rendement récurrent assuré. Cela est garanti par le paiement des mensualités du locataire, lié au bailleur par l’un des deux baux d’immobilier d’entreprise. L’autre avantage est bien entendu la plus-value dont profite le propriétaire lors de la vente du bien immobilier.

  • L’investissement « Pierre-Papier »: Il s’agit d’un placement qui vous permet de faire des économies en achetant des actions ou des participations dans des sociétés adossées à l’immobilier.

Les véhicules d’investissement les plus connus de Pierre-Papier sont les SCPI, les OPCI, les SIIC, les OPCVM, le Crowdfunding immobilier et l’Assurance Vie immobilière (via des contrats en unités de compte).

Les investisseurs professionnels ont également accès aux Fonds Communs de Placement Professionnels Immobiliers (FPCI) ou Fonds Risques Immobiliers (FCPR). Le principal avantage de ce type d’investissement réside dans le fait que l’investisseur n’a pas à s’occuper de questions administratives liées à l’immobilier.

L’immobilier d’entreprise est un excellent investissement, quand vous le réalisez judicieusement. Le bénéfice de cet investissement est bien supérieur à celui des logements locatifs, pratiquement le double. Il vous est non seulement possible de transférer les frais au locataire, mais vous bénéficierez aussi d’un bail plus long.

Le rendement de ces investissements est variable et se situe le plus souvent entre 4 et 8%. Le bail est le plus souple et permet de répercuter les frais sur le locataire. Cependant, le marché reste confidentiel et peu accessible.

Que savoir sur l’immobilier d’entreprise ?

L’immobilier d’entreprise est l’ensemble des biens immobiliers destinés à des activités professionnelles. Ces activités concernent tout exercice d’une activité rentable.

Que dit la loi sur l’investissement en immobilier d’entreprise ?

La loi établit que dans les domaines des aides à l’investissement en faveur des PME (petites et moyennes entreprises), le montant des aides accordées ne peut excéder 20 % pour les moyennes entreprises et 30 % pour les petites entreprises. Cette bourse est octroyée jusqu’à un maximum de 200 000 euros pour 3 ans. En cas de dépassement de ce seuil, le taux passe à 15 % pour les petites entreprises et à 7,5 % pour les moyennes entreprises.

Quels sont les éléments importants dans l’investissement immobilier d’entreprise ?

2 éléments importants à considérer lorsqu’on investit dans l’immobilier d’entreprise. - Les baux ; - Le secteur et le quartier.

Un investissement immobilier d’entreprise présente-t-il des avantages ?

La rentabilité est souvent nettement plus élevée (2 à 3 %) par rapport aux propriétés résidentielles privées, ce qui peut être économiquement plus attrayant à long terme. Le deuxième avantage est lié à la durée des contrats de location.

Quelles sont les méthodes d’investissements d’immobilier d’entreprise ?

On distingue : • L’investissement en direct ; • L’investissement « Pierre-Papier ».

Image
4.5 / 5
Image

EXCELLENT

18 avis clients